Rechercher
  • Stéphanie Zarbo

Est-ce que ma pub sur Facebook marche ?

Mis à jour : mars 12

Vous vous lancez dans la chasse aux likes et au R.O.I. avec comme compagnon de guerre Facebook. Vous vous dites que c'est the place to be pour faire exploser les ventes et votre business. C'est en tout cas le discours de Facebook et des autres réseaux sociaux en général.


Au risque que le torchon brûle entre Les Nouveaux Concepteurs et Mark Zuckerberg, il n'y a pas que du vrai dans l'introduction de cette promesse.




Cela vous semble être une évidence mais vous connaissez Facebook en tant qu'utilisateur et maîtrisez parfaitement le changement de votre couverture de profil, où vous y faites la démonstration de votre soutien à la tour de Pise.



Oui mais voilà, une fois que le business arrive sur la table : votre fidèle compagnon se révèle plus vénal qu'amical. Sans surprise vous comprendrez bien que Facebook vit grâce à vous, oui, parce que vous lui rapportez de l'agent.


Alors vous allez peut-être en apprendre une bonne ici mais sachez que Facebook est un réseau social, pas une agence de publicité. Parce qu'au moment où vous déciderez de faire une publicité, Facebook vous laissera seul face au casse-tête. Parce que pour faire une publicité, la construire et faire en sorte qu'elle marche, qu'elle fera acheter, il faut parfaitement en maîtriser sa technique.


Facebook est pour l'instant le plus gros réseau social du monde, le plus fréquenté, avec le plus d'inscription. Il est donc incontestable qu'il vous apportera une visibilité certaine, mais vous souvenez-vous de votre objectif ?

Etait-il d'être visible ou d'être acheté ?





C'est là où la question fâche. Car ces deux questions sont bien différentes l'une de l'autre. En effet, s'il est indéniable que Facebook vous apportera une visibilité certaine, de la part d'un public que vous pourrez plus ou moins cibler en fonction de vos critères. Le publicitaire de l'histoire, c'est vous. Êtes vous publicitaire ? Savez-vous comment déclencher un achat de la part de votre audience ?

Il y a deux facteurs qu'il ne faut pas confondre : la visibilité et le message de l'offre.


Lorsque les deux marchent ensemble votre pub vous rapportera de l'argent. Si vous avez uniquement de la visibilité mais que le message ne déclenche pas d'achat : vous perdrez de l'argent et pire encore, de la crédibilité auprès de ceux pour qui vous venez déjà de griller votre première impression !


Si votre message déclenche de l'achat mais qu'il n'est pas assez visible, alors libre à vous d'investir en achat d'espace à échelle de vos attentes et ambitions.


Mais avant tout cela, il faudra également que Facebook n'oublie pas de vous préciser un petit détail. Vous n'êtes pas le seul à l'utiliser pour faire de la publicité. Votre post sponsorisé sera noyé dans la masse de tous les autres. Et cela pourrait vous briser le coeur de lire ça, mais les gens n'ont pas le temps que vous espéreriez qu'ils aient pour vous.





Oui, à la base ces gens là venaient quand même sur Facebook pour montrer comment ils tiennent la tour de Pise. Pas pour acheter votre sac fait main ou votre évènement sur les bienfaits du tilleul.


En revanche, si votre post sponsorisé se démarque des milliers d'autres. Il y a de fortes chances pour que ce dernier génère du clic vers votre produit ou évènement.


Encore faut-il que votre cher F bleu vous donne les clés de ce système qui vous permettra de faire mouche à chaque impression de post. Mais Facebook ne le fait pas, car ce n'est pas son métier. Au risque de me répéter : Facebook est un réseau social, pas une agence de publicité.


Il faut donc drastiquement comprendre que votre visibilité n'a aucun rapport avec votre rentabilité. Et pour répondre à la question : votre publicité sur Facebook marche, au moment où elle vous rapportera plus d'argent que ce que vous avez investi.
Allez honnêtement, pouvez-vous avouer que ce n'est pas toujours le cas ?

Vous avez du mal à le reconnaitre pour une raison simple : les chiffres. Vous connaissez Facebook mais Facebook vous connais encore mieux. Et il sait comment vous séduire.





L'humain est en réalité une proie très sensible aux chiffres voire même soumis à leur autorité ! Alors devant des chiffres qui parlent de millions de vues de votre post, vous aurez presque le sentiment d'avoir gagné au loto. Et pourtant non.


D'ailleurs posez-vous la question : si votre évènement sur les bienfaits du tilleul est local, qu'il a par exemple lieu à Lyon. Pourquoi Facebook a besoin de le proposer à des habitants des DOM-TOM ? Surement parce que Facebook va utiliser la visibilité pour rattraper le manque de pertinence.


Par exemple : admettons qu'il y a en France 4.000 personnes susceptibles d'être intéressées par votre évènement. Pour trouver ces 4.000 personnes là, Facebook va devoir présenter cet évènement à plusieurs millions d'utilisateurs, qui eux ne feront certainement pas le déplacement depuis Lille ou Nice pour venir.


Ces personnes la vont pourtant manifester des "attentions digitales" comme par exemple cliquer sur "participer" ou "ça m'intéresse" ou même aller liker les premières publications de l'évènement. Mais votre billetterie elle, sera toujours vide. Parce que la réalité c'est que personne ne prendra l'avion pour venir à un évènement qui se tiendra à des milliers de kilomètres.


Facebook n'était alors, dans votre cas, peut-être pas la solution la plus pertinente pour gagner en visibilité auprès de prospects réellement qualifiés. Mais ces beaux chiffres vous ont convaincu du contraire !


Vous voilà alors en face d'une vérité qui gagne à être connue : la visibilité de votre offre n'est pas un déclencheur d'achat quand votre publicité ne donne pas envie. Mais la faute n'est pas sur Facebook, elle est sur la façon dont vous avez présenté votre produit, votre publicité.


Cet exemple marche également pour votre sac fait main. Aussi charmant soit-il, s'il se noie dans les autres milliers de sacs sans vraiment sortir du lot, il vous faudra acheter encore plus de visibilité pour gagner un minimum d'achat.


Beaucoup de visibilité, pour peu d'achat : n'accusez pas Facebook d'avoir loupé votre pub, mais réalisez que la vôtre n'est peut-être pas sortie du lot. Du moins pas assez pour déclencher plus d'achat que prévu !


Attention, ces informations sont vraies dans le cas où la publicité n'a pas l'entièreté des bagages nécessaires pour qu'elle déclenche l'achat. Si cette dernière est au contraire réalisée dans les règles de l'art, la c'est le jackpot ! Encore faut-il trouver une certaine pertinence entre le produit vendu et l'achat d'espace choisi pour le vendre.


Pour résumer il faudra noter que les chiffres ne sont pas de l'argent. Que Facebook rattrapera le manque de pertinence de votre message et/ou offre en allant chercher des chiffres qui témoignent d'une grande visibilité. Qu'il faut surtout savoir que le premier critère pour être acheté c'est la façon dont le message sera présenté : dans la forme aussi bien que dans le fond.


Et surtout que la tour de Pise tient toute seule.




Posts récents

Voir tout
tr-blanc.png

L'agence de publicité des clients qui ont quelque chose à dire.

  • Linkedin
  • Instagram
  • Twitter
  • Soundcloud

© copyright 2021